BIBLIOGRAPHIE
Bibliographie, productions :
« Thérèse de Lisieux l’invention d’une extase », Édition A contrario.
« Yéchoua sur la plage 36 épîtres à la mer », Éditions Chemins de traverse.
Mise en scène et producteur de nombreux spectacles de Théâtre, lectures publiques, solos d’acteur et récitant musical.
Il fut le créateur du « Plus petit festival du monde » Le Festival de Flagy.
Avec sa compagnie professionnelle, le « Théâtre 5 » il créé régulièrement spectacles et réalisations audiovisuelles.
Il apporte un soutien actif à plusieurs événements culturels.

Philippe Borrini

 

Comédien, dramaturge, metteur en scène, écrivain, il cultive son jardin à Chapaize.
Il ne cesse d’écrire en liberté. On le connaît comme homme de théâtre. Son métier de comédien lui a offert le privilège de dire en public de nombreux textes, souvent accompagné par des musiciennes. Il est potier par intermittence, ses bols poème sont autant de signes que se transmettent les gens.
Philippe Borrini présentera ses livres et la BD « Les larmes de Cluny » dont il est le scénariste et le « héros ». Les dessins sont de Marie Galle. Cet album est édité par « Comme un lézard ».

Prochaine parution :
« Héloïse et Abélard à corps perdu »
Éditions Chemins de traverse
Librairie en ligne : www.bouquineo.fr

Synopsis de la Bande dessinée
Les larmes de Cluny
Pourquoi à Cluny, dès la Révolution de 1789, et ce durant vingt-cinq ans, s’est-on acharné à détruire une des plus belles et puissantes abbayes de l’Europe médiévale?
La communauté monastique des Clunisiens a rayonné pendant des siècles sur le monde chrétien.
Aujourd’hui, à Cluny dans les ruines de l’avant-nef, un homme, est assis en haut du vestige de l’escalier qu’empruntaient, autrefois, les processions des moines et les foules des pèlerins. Tout un peuple émotif qui cherchait dans la fabuleuse Abbaye : protection des moines et sens à la douleur de vivre.
Abasourdi par l’étendu du saccage par des marchands de matériaux, l’homme au cartable se réfugie à la Nation, un bistro du centre ville.
Soudain le miroir accroché sur le mur du bistrot, se métamorphose en machine à remonter le temps. Un jeune moine clunisien s’invite à sa table, puis une femme échappée de la Grèce antique surgit à son tour, c’est une Sibylle. Emmené par ces deux guides, l’homme va retrouver le Cluny des origines. Va-t-il dénouer l’enchaînement des causes qui ont abouti à la destruction de la Merveille?