Blandine Grelin

Blandine Grelin

Blandine Grelin

Blandine GRELIN est psychologue clinicienne. Elle travaille depuis plus de 20 ans auprès de personnes autistes.

Chalonnaise de naissance et Mâconnaise par le travail (à l’IME Les Papillons Blancs d’HURIGNY, 71870), son parcours professionnel l’a conduit à intervenir pendant 6 ans au sein d’une UEMA (Unité d’Enseignement Maternelle pour enfants Autistes). Il s’agit d’une classe d’un établissement médico-social implantée dans une école maternelle. Ces classes accueillent sept enfants âgés de 3 à 6 ans diagnostiqués autistes. L’UEMA met en jeu une collaboration entre l’Education nationale et le secteur médico-social. L’objectif commun des intervenants est de mobiliser les capacités d’apprentissage et d’inclusion des enfants par des approches éducatives, thérapeutiques et d’enseignements adaptés. Sollicitée par les enseignantes de l’école pour expliquer l’autisme aux enfants des autres classes et ne trouvant pas de support existant adapté, elle a écrit et illustré cette histoire « Bizarre ! Bizarre ! » en s’inspirant de son expérience professionnelle.

« Jean est en maternelle. Dans la classe à côté de la sienne, des élèves lui paraissent un peu « bizarres ». Son papa lui explique qu’ils sont autistes. Jean nous présente ses camarades de l’école à travers leurs particularités. Il apprend à les connaître et découvre que chacun d’eux possède des qualités surprenantes. Une histoire d’amitié est en train de naître entre Jean et un camarade de la classe d’à côté… »
Le titre de ce livre découle d’une remarque d’un enfant de l’école étonné par les stéréotypies gestuelles d’un élève.
« Les jeunes se côtoient pendant la récréation, dans les couloirs, lors d’activités pédagogiques communes et lors des temps d’inclusion ».
« C’est touchant d’observer les élèves de maternelle avec leur regard d’enfant. En début d’année, ils peuvent exprimer de la surprise face à certains comportements des enfants TSA (trouble du spectre autistique)  perçus comme étranges. Passé le cap de la rencontre, quelques-uns essaient de créer du lien et s’adaptent à un possible manque de réciprocité sociale. La plupart des élèves se montre d’une grande bienveillance vis-à-vis d’eux (particulièrement les petites filles) ».
Eduquer à l’acceptation de la différence dès le plus jeunes âge permet le « mieux vivre ensemble ».

Brice Nadin

Brice Nadin

Brice nadin

Etudes à Paris 06. IPAG. Ecole supérieure de commerce.

Professeur d’économie, puis attaché de production et ensuite directeur commercial pour la branche numérique du groupe Lagardère à Paris pendant plus de dix ans. Création et direction de la société de conseil en économie numérique Digitalconsult depuis 2012, spécialisée dans le développement d’applications mobiles et d’objets connectés dédiés à la e-santé.

Passionné d’histoire médiévale et d’architecture romane, Brice entame en 2009 la rédaction de son premier roman Les étoiles d’Orion, Cluny 1095, qui sortira dix ans plus tard en auto-édition.

Cette fiction relate les aventures d’un novice bénédictin à la veille de la première croisade, à l’époque où l’abbaye de Cluny rayonne sur la Chrétienté. Le roman met en scène des lieux emblématiques du comté de Mâcon de l’époque : Cluny II, le château de Berzé, la roche de Solutré, Chapaize et la ville de Mâcon. Il aborde des thèmes comme la vie des moines dans les grandes abbayes, le rapport à la mort où le rêve durant le haut moyen âge.

Fort de plus de quatre mille lecteurs et d’excellentes critiques, ce roman appelait une suite. Le tome 2, Mare Nostrum, 1096, dont la sortie est prévue fin 2021, entraine les principaux personnages dans un périple autour de la Méditerranée de la fin du onzième siècle. Il sera présenté lors des journées des écritures de Cluny en 2021.

Contact : Brice.nadin@gmail.com

Retrouvez et suivez les étoiles d’Orion sur Facebook

https://www.facebook.com/NadinBrice/

Ysabel Rousseau

Ysabel Rousseau

Ysabel Rousseau

Je suis née dans une ville ouvrière de Saône-et-Loire, Le Creusot, Bourgogne. Mon enfance a été partagée entre Le Creusot et la ruralité d’une petite commune du Morvan, Anost.
Très tôt je me passionne pour le théâtre et deviens vite fan de grandes artistes comme Jacqueline Maillan, Micheline Dax, Marthe Mercadier dont j’admire l’aisance sur les planches et le talent. Durant mon année de BTS, j’écris ma première pièce de théâtre « Jamais deux sans trois » qui fait l’ouverture du festival de théâtre amateur du Creusot en juin 1997 et sera rejouée à Orléans quelques années plus tard.
Je suis, entre autres, passionnée par les États-Unis, l’anglais, le théâtre, la lecture et l’écriture. Parmi mes auteurs préférés, se trouvent Alexandre Dumas père, Ken Follett, Sarah Waters, Romain Sardou, Patricia Cornwell, Yasmina Khadra, Dan Brown, Diana Gabaldon, Julie Lezzie…
Je monte à Paris en 2000 et en décembre 2005, je débute l’écriture de mon premier roman « Souvenirs de Jade » suivi par mon deuxième roman « De père inconnu ». En Septembre 2020, est paru mon troisième roman, « Sempiternum », premier tome d’une trilogie policière.

Mes romans sont publiés par Le Bélier Rouge Éditions. www.le-belier-rouge-editions.com

Vous pouvez suivre mon actualité sur mon site www.ysabel-rousseau.com et lire mes chroniques sur mon blog « L’arc-en-ciel d’Ysabel ».

Fabienne Petiot

Fabienne Petiot

Fabienne Petiot

«  Éclats et reliefs dans la constellation de Cluny et des sites clunisiens « 

Ce beau livre est une invitation sensible au cœur d’un imaginaire lapidaire et fabuleux.

C’est au grain de la pierre que Fabienne Petiot, par des cadrages resserrés, s’attache, favorisant les détails architecturaux, parties saillantes d’une abside et voûte d’une nef, révélant les bestiaires romans, combinant postures et masques, leur conférant de fait une parenté avec le rayonnement spirituel et humain de l’ordre de Cluny.

Les textes d’Hervé Bontemps, à la manière de codicilles scandés ou murmurés, invitent à goûter la poésie singulière engendrée par ces lieux investis de tant de vibrations dont les aquarelles témoignent en écho.

Leurs regards conjugués, la force d’expression de leurs deux langages tour à tour évoquent et invoquent les traces, stigmates, filiations et les influences qui résonnent dans ces pierres.

 A l’image des ligatures de pierres et d’hommes par-delà les temps et les âges qu’ils dessinent et décrivent, aquarelles et textes témoignent d’une complicité artistique engagée dans la même volonté de faire à nouveau vivre des lieux architecturaux exceptionnels et susciter l’envie de les voir, in situ.

Jean-Jacques Nuel

Jean-Jacques Nuel

jean-jacques-nuel

Jean-Jacques Nuel est né le 14 juillet 1951 à l’Hôtel-Dieu de Lyon et réside actuellement en Bourgogne, près de Cluny. Il se consacre à l’écriture de textes courts, d’aphorismes, de récits et de poèmes.

www.jeanjacquesnuel.com

BIBLIOGRAPHIE

Romans et récits :

Une saison avec Dieu,éditions Le Pont du Change, 2019.

Terminus Perrache (polar), éditions Germes de barbarie, 2019.

La malédiction de l’Hôtel-Dieu (polar), éditions Germes de barbarie, 2018. (Prix de la fiction 2018 décerné par la SELYRE)

Le nom, éditions A contrario, 2005.

Nouvelles et textes courts :

Journal d’un mégalo (300 brèves humoristiques), éditions Cactus Inébranlable, 2018.

Billets d’absence (86 textes brefs), éditions Le Pont du Change, 2015.

Le mouton noir (16 textes brefs), éditions Passage d’encres, collection Trait court, 2014.

Courts métrages (80 textes brefs), éditions Le Pont du Change, 2013.

Lettres de cachet (4 textes brefs), éditions Asphodèle, collection Confettis, 2013.

Portraits d’écrivains, éditions Editinter, 2002.

La gare, éditions Orage-Lagune-Express, 2000.

Poésie :

Du pays glacé salin, Cheyne éditeur, 1984.

Noria, éditions Pleine Plume, 1988. Prix André Seveyrat 1990.

Immenses, éditions Pré carré, 2002. (1ère édition Le Pré de l’âge, 1989).

La Revue, mode d’emploi, (guide), 2e édition revue et augmentée, L’Oie plate, 2006.

Joséphin Soulary, poète lyonnais, (biographie), éditions lyonnaises d’art et d’histoire, 1997. Prix du Livre 1997 du Conseil général du Rhône.

Nombreuses collaborations en revues et magazines, dont L’Infini, L’Atelier du roman, Fluide Glacial, Europe, Harfang, Moebius…

Lou Malaval

Lou Malaval

Lou Malaval

Née dans le Var à Draguignan, Lou Malaval s’attache à l’âge adulte à la Franche-Comté.
Enfant, elle écrit des histoires pour faire comme son père. Mais ce plaisir, elle l’enferme au fond d’un tiroir pour l’en ressortir trente-cinq ans plus tard, après le dessin, après la peinture.
Elle obtient avec fierté un diplôme en droit. Passionnée d’histoire, elle étudie ce domaine pendant de nombreuses années.
Pourtant, son activité professionnelle sera dans le domaine de la santé, emploi qu’elle abandonne pour se consacrer à l’écriture.

Après « Déposer les larmes » qui surgit comme un cri en 2018. Elle ne lâche plus sa plume et ose « Le dernier Burgonde » qui s’éveille en 2019 avec un premier tome « Entre l’arbre et l’écorce » et se poursuit avec un second tome « Entre chien et loup » en 2020, aux éditions Gunten.

Puis c’est une nouvelle aventure en 2021 avec « Le Camélia Bleu » aux éditions Il est Midi.

Auteur de romans et de recueils de poèmes, c’est entre Rhône et Saône sur ma terre natale que je trouve dans les méandres du rêve et des fantasmes, l’imaginaire pour réinventer les choses du quotidien.