Roland Garin

Roland GARIN est un pur autodidacte. Un homme singulier qui se plait à casser les codes. Il n’hésite pas à changer plusieurs fois de profession où plutôt de fusil d’épaule (le fusil dont on affute les couteaux, entre autre !) Après 45 ans de bons et loyaux services à l’armée, en cuisine ou comme commercial dans les produits alimentaires de luxe et arrivé à une retraite bien méritée, il se décida  de se lancer dans la littérature. Trois livres de voyage  sont édités ou il relate son pèlerinage sur le chemin de Compostelle. Ensuite, il crée un personnage de flic, plutôt de gendarme bourru mais efficace. Un premier polar  “La noyée du lac“ voit le jour, suivi d’un Bonnier (personnage crée par Jacques Bruyas) et quelques livres et nouvelles en collaboration avec d’autres auteurs de l’UERA. Son dernier né “Le gant de fer des arêtes de poisson“ est un triller époustouflant dont les scènes se déroulent dans les bas-fonds et les catacombes de Lyon. Ce livre a été récompensé par le prix Max-André Dazergues 2020/2021. Venez les découvrir en attendant les autres…

https://www.facebook.com/lanoyeedulac/?ref=page_internal

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *