Gérard Vidal

Titre de l’œuvre : Diane et Honoré d’Urfé, les vrais amants de l’Astrée. Impossible d’habiter le Forez, sans connaître le château de la Bastie d’Urfé et son célèbre occupant, Honoré d’Urfé, dont le roman l’Astrée fit la gloire, même si d’autres œuvres importantes y ont vu le jour. Le second mariage de Diane de Châteaumorand, épouse en premières noces d’Anne d’Urfé est l’objet de controverses car elle obtient la séparation pour impuissance après vingt-cinq ans de mariage (!).

Or, elle se remarie moins d’un an après avec son jeune beau-frère, Honoré. Ce roman ne prétend en aucune façon réaliser une étude littéraire des écrits d’Honoré d’Urfé, j’en serai bien incapable, et d’autres exégètes s’en sont chargés, mais au contraire raconter l’homme et la femme qui se dissimulent derrière ces œuvres et tout simplement vous raconter, ce qu’intimement j’ai perçu comme une longue et incroyable histoire d’amour.